≡ Menu
Ère nouvelle

Manger de la viande équivaut à Manger la mort

Votre corps physique n’est pas adapté à l’Absorption de la viande

Votre corps n’est composé que de deux pour cent d’uréase, ce qui ne permet pas de digérer des éléments carnés. Il est donc nécessaire, pour vos véhicules physiques, que vous absorbiez davantage de chlorophylle.

D’un point de vue physiologique, vos intestins sont longs et non courts comme ceux des carnivores. Votre dentition non plus n’est pas faite pour manger de la viande. Manger de la viande équivaut à manger « la mort ». L’animal a un corps émotionnel ; avant d’être tué, il ressent un stress. Le stress, l’angoisse, la peur d’être tué va s’imprimer en lui et cela aura des répercussions sur son véhicule.

En mangeant une nourriture carnée, vous assimilez les peurs, le stress de l’animal abattu. Vous développez de l’agressivité, de l’aversion pour autrui et aussi vous êtes dans l’ignorance. Il vous faut donc aller vers une alimentation vivante. Sachez aussi que la cuisson dénature les enzymes nécessaires à l’absorption pranique. Il faut donc fournir à votre corps davantage de chlorophylle et d’enzymes. Lorsque vous prenez une semence, une graine, et que vous la faite germer, elle contient tous les principes universels de vie. Cette graine est comme une étincelle de feu, et pour germer, elle a besoin d’eau et de lumière.

Il faut réduire vos quantités d’absorption d’aliments et aller vers une alimentation à 80% crue au moins, soit des céréales germées, des graines de légumes germés, des légumineuses germées, des jus de légumes et des jus de fruits, le tout accompagné de tisanes ou de liquides chauds à bases de plantes pour vous permettre de drainer ce qui est nécessaire. Il est donc nécessaire de développer harmonieusement son corps par une nourriture saine, évitant bien sûr une nourriture carnée.

Nourrir votre corps : Voilà un enjeu capital

Ceci est de prime importance, c’est pourquoi les êtres de l’ombre ont interféré sur ce point majeur. Mangez donc du vivant ! Vous trouverez la vie dans les graines germées, riches en protéines, en minéraux. Le Christ préconisait l’absorption de graines germées aux Esséniens. Les protéines créent les tissus, mais attention ! le fait d’absorber des protéines animales crée des effets secondaires. En avalant de la chair animale, vous abaissez vos fréquences, vous développer des sentiments de peur, de haine, de colère et d’ignorance. La nourriture aura des répercussions sur votre comportement. Privilégiez le cru qui permet à l’aliment de garder ses propriétés énergétiques. Nourrissez-vous également de céréales, utilisez les sucres lents trouvés dans les fruits secs, des légumineuses. En mangeant des aliments vivants, vous augmenterez votre résistance physique et serez enclins à développer vos facultés psy (ouverture du 3ème œil : clairvoyance ; ouverture de la 3ème oreille : clair-audience). En travaillant sur votre corps physique, vous conditionnerez vos corps subtils.

  • Participer au fait de manger de l’animal

Lorsque vous participez au fait de manger de l’animal, vous participez au maintient des guerres sur la planète et à la famine dans le monde.

Pourquoi des guerres ? Parce que tous ces animaux qui sont massacrés et tués ont une forme de peur et de colère vis-à-vis de leurs bourreaux, les humains, et que cette peur et cette colère participent aussi au maintien des guerres.

Pourquoi la famine dans le monde ? Vous savez très bien que plutôt que de massacrer des animaux et de leur donner des quantités infinies de céréales, il serait préférable de distribuer ces aliments aux humains. Mais il y a aussi de gros enjeux sur la planète concernant les semences et les céréales.

  • Qu’en est-il du poisson ?

Les poissons qui sont dans les élevages, on les nourrit de poudre faite à base de chair de poisson. Ce n’est déjà pas correct.

Le poisson qui est dans les océans, se voit de plus en plus pollué, intoxiqué, chargé de métaux lourds. Ce n’est pas correct non plus pour votre corps.

  • Que dire des personnes qui mangent de la viande ?

Les personnes qui mangent de la viande se positionnent contre les végétariens. Les végétariens, quant à eux, s’offensent et mettent en avant la souffrance des animaux. Mais la conscience de ce qui est, est une permanence, une ouverture sur la Vie et sa valeur. Elle s’acquiert par le cœur et n’oblige aucunement les êtres à modifier leur chemin.

Quand vous reconnaissez l’Unité en tout, vous ne pouvez consommer la viande. Sa vibration est différente de la vôtre et de votre évolution, et vous ne pouvez l’assimiler. Vous êtes alors dans une conscience plus élevée qui vous apporte le reflet de qui vous êtes. Profondément vous ne vibrez pas sur la même fréquence que les mangeurs de viande. Dans ce cas précis, il n’y a aucune frustration car votre ressenti profond n’est pas en accord avec le fait de la consommer.

Les êtres qui ne consomment pas de viande pour élever leurs vibrations sont dans une démarche mentale qui les dirige vers une ouverture différente. Ils s’imposent ce régime alimentaire, pensant il s’agit du meilleur chemin. La frustration est alors grande car le cœur n’entre pas dans ce choix de nourriture.

Rien n’est mauvais, sachez-le. Vous êtes tous des enfants de l’avancement et les expériences de vie sont toutes des étapes de la conscience qui doivent être franchies avec amour. Lorsque vous condamnez vos sœurs et vos frères, vous vous situez dans l’expérience du jugement et la vivez pleinement. Ce qui revient à vous montrer la voie à emprunter : la voie de la tolérance et de l’acceptation. Plutôt que vouloir convaincre les autres, regardez ce qu’ils vous permettent de comprendre pour évoluer encore plus loin dans la conscience de la Vie.

Chacun a un chemin bien particulier qui lui correspond parfaitement. Les erreurs que vous montrez du doigt, sont toutes des ouvertures pour vous comprendre et vous ouvrir au meilleur de vous-mêmes.

Je ne condamne pas les consommateurs de viande. Je sais que les êtres humains ont un long chemin parfois douloureux et Je compatis profondément avec vous tous. Car seul l’Amour vous aide à y voir clair. Chacun de vous est différent et vit ses propres expériences. Le consommateur de viande est au stade de la confrontation avec l’Unité. Un jour, il ouvrira son cœur à cette vibration et ne pourra plus en manger. La frustration ne s’imposera pas à lui car il aura dépassé une étape de la conscience et acceptera l’Unité. Car tout ce qui est sur Terre est pleinement vous. Quand vous consommez de la viande, vous vous mangez et vous amputez d’une part de vous-mêmes. Mais tant que vous ne vibrez pas sur la fréquence de cette conscience, vous êtes à votre place et vivez ce que vous avez à vivre. Un jour, vous intégrerez parfaitement cette part de l’Unité et changerez de nourriture.

Si vous pensez que les autres sont dans l’erreur, vous vous situez dans l’illusion. Et si vous êtes dans l’illusion, vous n’êtes pas dans la Compassion. Si vous condamnez la consommation de viande ou tout autre chose, regardez plutôt en vous le reflet que vous renvoie le miroir situé en face de vous. Cela vous aidera à ouvrir votre cœur sur la tâche intérieure à accomplir liée à l’acceptation.

  • Et la souffrance des animaux ? Elle est pourtant vraie.

Elle est présente dans la viande que vous mangez. Les animaux vous offrent leur vie et meurent dans des abattoirs industriels qui ne les préservent pas des chocs émotionnels. Comme Je l’ai précisé depuis le début de cet enseignement, tout a sa raison d’être même si cela est difficile à accepter. L’humanité pense au profit plutôt qu’à l’amour. Vous êtes tous des chercheurs de vérité et accédez aux différentes étapes de la conscience en vivant les expériences que vous désirez vivre. Chaque être a le choix de tuer des animaux ou pas, de manger de la viande ou pas, d’être dans l’ego ou dans le cœur. Toutes ces expériences de vie vous montrent la voie de la lumière et de l’amour.

Bien entendu les vibrations actuelles vous ouvrent à une nouvelle vie qui sera différente. Les étapes de la conscience individuelle sont franchies plus rapidement qu’auparavant. Mais l’œuvre intérieure en chacun est à approfondir pour que la conscience mondiale bascule dans le redressement souhaité. C’est pourquoi, il est nécessaire de vous aimer pour pouvoir aimer la vie humaine. Et ne plus vivre dans un sentiment d’injustice mais dans la compréhension et l’acceptation de la vie humaine.

0 commentaires… add one

Laissez un commentaire

Article suivant:

Article précédent: