≡ Menu
Ère nouvelle

L’évolution de la Terre

La Terre va entrer en conflit avec l’humanité

L’évolution poursuivie par la Terre, son besoin d’aller de l’avant et de survivre préparent une collision inévitable avec l’humanité. Et les hommes qui refusent d’écouter, qui ne peuvent se résoudre à quitter leurs glorieuses demeures, à se priver du coucher de soleil sur l’océan, à aller se mettre en sécurité sur une parcelle de terre, vont découvrir que la nature est sur le point de devenir violemment hostile à leur endroit. Oui, c’est la vérité.

Alors, que dire de tous ces gens qui sont allés s’installer dans les villes, qui vivent empiler les uns par-dessus les autres, en des endroits où il n’y a pas de terre, où les fleurs ne poussent pas, sauf dans des pots artificiels ? Qui les nourrira ? Oui, ils savourent leur réussite, ils sont la classe moyenne, une richesse encore plus grande les attend. Mais qui s’occupera d’eux et mettra du pain sur la table ? D’où viendrait-il, ce pain ? D’où leur viendra l’eau ?

Pour les jours à venir, en raison des changements climatiques, l’homme s’est mis dans une position vulnérable comme jamais auparavant. Car il a délaissé le bon terroir et est allés s’entasser dans les villes, où l’on vit les uns sur les autres. L’humanité a toujours maintenu un niveau suffisant d’autosuffisance poursuivre le courant, comme vous dites, à travers les âges et au cours des grands changements qui se sont échelonnés sur des générations. C’est parce qu’elle a, jusqu’ici, vécut en harmonie avec son environnement qui constitue sa demeure. Mais regardez ce que vous avez fait pour devenir une humanité civilisée, une humanité parvenue à un âge d’or de technologie. L’homme peut maintenant voir au-delà de la lune dans le lointain horizon de l’espace. Mais quelle est cette humanité qui a tourné le dos à la bonté de la terre et s’est parquée dans les villes pour répondre au désir de ceux qui gouvernent la Terre ?

Des temps difficiles s’en viennent. En fait, ils sont déjà là.

Des vagues se préparent qui pourraient engloutir vos édifices les plus élevés

Vous dire qu’il se prépare des vagues qui engloutiraient vos édifices les plus élevés n’éveillerait rien en vous. Et pas davantage de vous annoncer que des secteurs entiers du pays vont se sectionner aux points de rencontre des failles. Si je vous disais que des arbres grandioses et aristocratiques sont en train de mourir, cela ne vous dirait rien. Car ils ne poussent pas dans votre cour ! Où devraient-ils se trouver pour que vous vous en préoccupiez ? Avez-vous pleuré en votre âme lorsque les dauphins ont péri sur vos côtes ? Qu’étaient-ils en train de vous dire ? Comment des créatures si gentilles, libres et sauvages, pourraient-elles être à ce point affectées par l’attitude de l’humanité ? Vous n’avez pas réellement vu ce qui s’est passé. Vous l’avez simplement lu. Quelques-uns d’entre vous ont versé un torrent de larmes, car ceux-là comprenaient en leur âme ce que signifiait leur mort. Oui, on les regrettera.

pages: 3537