≡ Menu
Ère nouvelle

Le soleil

Il faudra du courage et de la grâce

Durant ma vie, je croyais que le soleil était la plus grandiose manifestation observée. C’était pour moi la plus grande merveille. La seconde était la lune et ces choses « là-bas », dans le ciel. Sans ces forces de vie, le frêle être humain, si aisément égratigné, coupé et blessé, n’aurait pas de demeure où s’exprimer. Le soleil n’a pas pour tâche de dessécher ; il n’est pas là pour vous faire du mal. Il est là pour seconder votre vie.

Saviez-vous qu’il existe des univers où le soleil est bleu ?

Vous savez, il y a des univers où le soleil est bleu. Le saviez-vous ? Une lumière bleue au lieu de la lumière jaune. Vous avez une lumière vraiment unique : un soleil jaune. Et la photosynthèse vous apporte cette couleur extraordinaire, appelée le vert. Saviez-vous que le vert n’existe pas ailleurs ? La couleur y est différente. Ce n’est pas du vert. Mais grâce à votre soleil jaune, vous possédez la couleur verte sur votre planète. C’est ce qui la rend si magnifique, si unique est en fait la demeure des dieux, qui l’ont considéré comme quelque chose d’acquis jusqu’à présent.

Jusqu’à qu’une multitude apparaisse dans le ciel (elle est déjà en route)

Quand ? S’est déjà en train de se produire. Dans combien de temps ? Demain ? La séquence des changements va se poursuivre jusqu’à la fin de ce siècle, jusqu’à ce que l’on voit apparaître une multitude dans le ciel. Elle est déjà en route. Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que lors des derniers jours de l’âge des tyrans, une puissance sera libérée. Cette puissance ne pourra être contrôlée par les gens dont l’idéal unique, jusqu’à ce jour, a été d’anéantir la liberté de choix dans le but de créer un asservissement complet. Et cette puissance agira harmonieusement, en vérité, afin de permettre aux humbles d’hériter de la Terre.

pages: 3739