≡ Menu
Ère nouvelle

Le 666

Et la bête se nourrissait d’un nombre

Ces entités, les Hommes Gris, se préparent à cueillir les lauriers de la victoire ultime, car leur plan à long terme a réussi jusqu’ici. Et quiconque s’est dressé sur leur chemin a été éliminé. Ils l’ont retiré du décor. Les Hommes Gris sont en marche et ils sont obsédés par leur but.

Il n’y a que la connaissance qui puisse extirper cela de cette dimension-ci de la vie. La connaissance, c’est-à-dire vous qui vous réveillez ! Une seule partie de votre Livre des livres, ne fut pas altérée : l’Apocalypse selon Saint-Jean. L’auteur a prophétisé des choses hideuses pour la fin des temps. Eh bien, si vous étiez Saint-Jean est qu’un ange faisait apparaître un ordinateur devant vous, un très grand ordinateur, clignotant, bourdonnant, ses rubans magnétiques tournoyant, vibrant et menaçant, et que vous n’ayez jamais rien vu de tel auparavant, ne le compareriez-vous pas à une bête ? Évidemment !

Jean a eu la vision concrète des moments culminants à l’époque actuelle. Et la bête se nourrissait d’un nombre, le 666. En avez-vous entendu parler ? Oui, c’est devenu en quelque sorte un chiffre que l’on évite de porter sur soi. Mais 666, C’est le nombre six, il signifie le chiffre de l’homme. Et 666 signifie une marque de l’or. Et le relief de la bête représente la bête en train de mettre en relief le six, qui symbolise le chiffre de l’homme et 666 sur un montant en or.

Ceux qui acceptent cette carte de crédit deviendront la propriété de ce Nouvel Ordre mondial. Ils auront abandonné leur liberté et leur dignité. Ils se seront rangés du côté de la bête et, en vérité, du côté de l’existence athée de leurs contrôleurs. Vous abdiquez le choix et la liberté absolus lorsque le vide devient si intense qu’il crée l’effondrement. La loi de cet effondrement est le changement et ceux qui adopteront la carte seront changés.

La prophétie de Jean est à juste titre véridique et elle est en marche, poussée vers la manifestation, et elle passera. Pourquoi vous conseille-t-on de ne pas adopter la carte ? C’est par référence aux choix. Rappelez-vous le choix : c’est à vous que revient la décision, vous êtes libres de décider. Vous pouvez aller et venir comme vous le voulez. Vous pouvez choisir de croire ou de ne pas croire ce communiqué. Vous pouvez choisir toute chose dans votre réalité, ce que la majorité d’entre vous a fait depuis le début de cette existence. Vous avez même choisi de quelle manière vous reviendriez génétiquement, oui vous l’avez fait. Vous avez sélectionné cet espace/temps pour ses promesses d’aventures et vous ne serez pas déçus.

pages: 2224