≡ Menu
Ère nouvelle

La nature vous parle

Écoutez l’arbre, il vous parlera

Et qui croyez-vous être ici ? Le fait de dire que vous faites partie des humbles ne signifie pas que vous êtes un idiot simple d’esprit. Les humbles sont les entités à l’écoute de la nature. C’est ainsi qu’ils apprennent. Écoutez l’arbre, il vous parlera. Apprenez à reconnaître de quel côté souffle le vent et orientez-vous en conséquence. Les humbles font ces choses. En fait, ils sont ingénieux, car ils survivent à tout.

Vous ne pouvez continuer à mettre en pièces la stratosphère. Sans l’intervention de la nature, vous deviendriez une société semblable au peuple de mes origines qui vivait à un endroit depuis longtemps oublié, dans une région très controversée du nom de Lémurie. Mon peuple vivait sous terre, pour se mettre à l’abri de tous les animaux dangereux qui parcouraient la surface.

Sans l’intervention de la nature, vous ne pourriez continuer de marcher au soleil. Déjà, durant l’année qui vient et au cours des prochaines années, il y aura une augmentation radicale des maladies de peau chez les gens qui s’exposent au soleil. Et pourquoi cela se produira-t-il aux Etats-Unis ? Parce qu’un trou est en train d’apparaître au-dessus de ce territoire. Il est petit, mais il s’agrandit. Et si tout cela n’était suivi de près, le monde entier serait éventuellement gouverné par une élite stationnée dans des quartiers généraux souterrains, tandis que la masse des travailleurs serait laissée à la surface. Et cela serait votre lot. Mais cela n’arrivera pas, car ce n’est pas là le dénouement que le Tout-Puissant tient en réserve pour vous.

Puisez en vous le courage et la grâce d’effectuer les changements nécessaires pour surmonter la tempête, car il y en a une à l’horizon

Vous qui vous sentez interpellés par ces paroles, je veux que vous vous rappeliez ceci : ce qui vous empêche de changer, c’est votre peur de l’inconnu et de ce qu’il cache, car vous ne pouvez le cerner. Voilà un changement que vous ne devriez jamais craindre. Puisez en vous le courage et la grâce d’effectuer les changements nécessaires pour surmonter la tempête, car il y en a une à l’horizon. Et ces changements sont pertinents, non seulement au niveau économique, mais littéralement au niveau de votre survie. On pourrait croire que les restaurants à hamburgers ne manqueront jamais de hamburgers. Et il y aura toujours du pain sur les étagères, n’est-ce pas ? Vous avez l’embarras du choix. Et si le pain est vieux d’une journée, vous pouvez le jeter : il y en aura d’autres ! N’est-ce pas ? Non. Cela ne se produira pas ainsi, car tout le système de production des denrées alimentaires est en train de changer.

Donc, il semblerait que vous soyez partagé entre deux forces formidables. Encore une fois, si j’étais à votre place, je m’alignerais avec la nature. L’autre force est séduisante d’aspect, car c’est le confort, la « boîte », la carte. Elle se présente comme votre billet vers une vie plus confortable. Néanmoins, je veux que vous sachiez que les temps difficiles qui se profilent à l’horizon ne sont pas dénudés d’espoir.

Un monde s’en vient qui prendra la relève de l’époque actuelle.

On n’y trouvera pas d’Homme Gris, ni ceux qui choisissent d’abdiquer leur liberté. Mais ce dont on a prophétisé la venue et que l’on appelle les inconditionnels de Dieu. Et plusieurs d’entre vous, qui lisez ces lignes, verront ces temps nouveaux.

Maintenant, que faire face à tout cela ? Votre avenir dépend de vos choix et, en vérité, je ne peux faire ces choix à votre place. Je peux vous présenter les options, mais vous devez trancher. Je ne peux pas plus choisir pour vous que je ne peux évoluer à votre place. Vous devez le faire vous-même.

L’heure des choix s’en vient pour vous et vous devrez opter. Vous en serez conscients dans les prochains quinze jours et durant les jours suivants plus que jamais auparavant. Il ne s’agit pas de choix horribles, déplaisants ou mesquins, mais simplement de choix. Vous ne devriez pas les faire sous le coup de la peur, mais plutôt en vous ouvrant à la connaissance qui assurera votre survie.
Vous piger ?

pages: 3840