≡ Menu
Ère nouvelle

La nature en marche

La Terre vous nourrira avec joie

La nature est alignée avec l’ensemble de l’univers et l’ensemble de l’éternité, éternelle et sans fin. Un arbre vivra à vos côtés et vous procurera de l’ombre, un abri et même de la nourriture, si vous vivez en harmonie avec lui. La terre sur laquelle vous vous asseyez, s’enrichira et vous nourrira avec joie si vous l’aimez. Et les nuages, qui voyagent au-dessus de votre tête feront pleuvoir sur vous l’eau la plus douce, si vous êtes en harmonie avec eux, si vous les respectez. Car comment l’humanité aurait-elle autrement pu survivre durant des éons, n’eut été d’une poignée d’humains splendides qui ont compris ce qui n’aurait jamais pu être transmis en paroles mais uniquement vécu ?

La nature s’est mise en marche

Mais maintenant, la nature s’est mise en marche. Écoutez ! Ce n’est pas parce que Dieu vous déteste. Le monde, lui non plus, ne vous hait pas. C’est l’homme seul qui hait. Ce n’est pas non plus une pénitence qui vous est infligée parce que vous ne faites pas le bien. C’est l’évolution. C’est le changement. Et rappelez-vous, lorsque j’ai mentionné de quel côté se ranger dans tout cela. Je vous ai dit que je ne m’alignerais absolument pas contre les Hommes Gris. Vous rappelez-vous ? C’est parce que seule la nature, dans sa lancée, a le pouvoir et la mobilité nécessaires pour démanteler l’ensemble du plan des Hommes Gris.

Et je veux que vous sachiez qu’il y a beaucoup de choses, dans l’invisible, qui sont en conjonction avec votre précieuse Terre. Et ce qui est aligné avec la nature est aligné avec le Dieu intérieur, le Dieu extérieur, le Tout qui est en tout. Et tandis que l’industrie poursuit sa lancée, que les pays deviennent anonymes et que le Nouvel Ordre mondial commence tout gentiment à prendre forme, la Terre vous dit : « c’est assez ! »

Lorsque vous lirez dans les journaux que le niveau d’eau monte, rendez grâces

Donc, lorsque vous verrez dans les journaux, si vous en avez la chance, que le niveau de l’eau est en train de monter, rendez grâces. Lorsque vous entendrez dire qu’un grand volcan vient d’entrer en éruption, bénissez-le. Car cela permettra à la pression de s’échapper et à la nature de se régénérer dans ce mouvement des plaques tectoniques. Enfin, dès que vous entendrez parler de tempêtes, bénissez-les. Elles sont là pour assurer un continuum.

pages: 3638