≡ Menu
Ère nouvelle

Hitler le financement de la mégalomanie

Pensez-vous que le monstre Hitler aurait pu s’imposer si personne ne l’avait financé ? Ne comprenez-vous pas que ceux qui ont appuyé financièrement l’Allemagne à ce moment jouaient sur la mégalomanie d’Hitler ? En d’autres mots, ils ont misé sur la soif de son ego altéré pour le pouvoir absolu.

Permettez-moi de vous dire que cette entité limitée avait un appétit à ce point insatiable pour le pouvoir ultime qu’il se voyait devenir l’empereur du monde. Hitler se considérait comme la personne numéro un du monde entier et ses acolytes le flattèrent suffisamment pour le convaincre qu’il réussirait. Hitler était sans aucun doute fidèle à son pays, mais il avait également besoin d’un moyen pour continuer à confisquer des richesses. Il le fit en détruisant un peuple très précieux, au nom d’un vol supposément légitime.

Je veux ce que vous sachiez quelque chose. Une banque de New York a participé au financement d’Hitler. Les banques d’Angleterre lui ont avancé de l’argent, bien que le pays fut en guerre contre lui. Les ressources naturelles américaines, le nickel, le charbon, toutes ces matières premières dont ne disposait pas l’Allemagne lui furent expédiées par bateau. Où pensez-vous qu’ils se sont procurés les métaux pour construire leurs machines de guerre ? Auprès de tous les pays qui étaient littéralement possédés par les Hommes Gris. Hitler était très bien armé, vous souvenez-vous ?

Bientôt, tout le monde se mit à dire : « Une atrocité terrible est en cours en Allemagne. Je pense qu’on devrait s’en mêler. » Et les politiciens américains se lamentaient : « Nous ne pouvons laisser décliner la grandeur de l’Amérique, alors que ses propres alliés subissent les attaques de ce monstre… Et si nous ne faisons rien rapidement, nous serons incapables de combattre le communisme, le marxisme et même, éventuellement, la menace de Staline. Nous devons aller à la guerre pour défendre la liberté. »

Écoutez : c’était un jeu, créée de toutes pièces, malheureusement. Mais les gens ordinaires si bénis envoyèrent leurs enfants à la guerre, mourir douloureusement, seuls dans des tranchées froides, boueuses et baignées de sang, alors que l’économie se relevait aux États-Unis et que les gens faisaient plus d’argent. Le niveau de vie augmentait et chacun en était content, sauf ceux qui mouraient au fond des tranchées, dans la solitude. Cette guerre fut évidemment financée par les États-Unis. Et naturellement, lorsqu’on eut besoin de plus d’argent pour faire démarrer la machine de guerre américaine, les impôts furent augmentés, juste un peu plus, et la dette nationale américaine s’éleva de façon monstrueuse.

Avez-vous appris que vous aviez gagné la guerre ? Quelqu’un vous a-t-il jamais dit cela ? Peut-être l’avez-vous lu : la Victoire ! Avez-vous étudié la question dans vos livres d’histoire ? Vous n’avez pas gagné la guerre. Les personnes grises qui ont été les instigateurs de la guerre continue de vivre dans leurs richesses hors du commun et mènent encore ce monde. Les vrais conquérants derrière la cavalerie sont sortis de l’échauffourée sans aucune égratignure. Et aucun de leurs fils n’est allé à la guerre. Leur richesse s’est accrue énormément à la suite de cette opération.

Il y a tellement à raconter. Que vous dire et que ne pas vous dire… C’est mon dilemme de déterminer ce qu’il est important de que vous connaissiez à ce point-ci. Sachez ceci : il n’y aura pas d’autre longue marche au cours de cette âge sombre des tyrans.*

pages: 1012