≡ Menu
Ère nouvelle

Economie : le piège de la dette nationale

Le piège est appâté

Votre économie est en train de changer radicalement. D’après ce qu’on peut voir actuellement, le marché boursier américain, si important pour ce pays, se dirige vers ce qui semble être une destruction totale dans un avenir assez proche.

Il se redressera encore et se débattra pendant trois années supplémentaires, sans vraiment faire de progrès. Cela mettra les gens dans une humeur criarde et ils demanderont une réforme. Et cette réforme viendra. Les changements qui se produiront à partir de ce moment seront dramatiques.

Je désire que vous sachiez ceci : « les Américains ont hérité d’une bonne partie de tout cela. Ils sont venus sur ce plan, dans ce pays qui est le leur, dans ce corps, héritant souvent de l’ignorance de leurs parents et le fait de croire sur parole. La plupart des gens pensent que la réserve fédérale américaine et la propriété du gouvernement fédéral américain. Elle ne l’est pas. Chaque pays important possède sa propre banque centrale. C’est cette réalité mes entités bien-aimées, qui tirent sur les ficelles du porte-monnaie. C’est une famille qui tire sur les ficelles de votre porte-monnaie, non votre pays.

Le piège économique

Sur le plan économique, vous pouvez vous attendre à des temps difficiles, parce que pour vous faire désirer la prochaine étape, (de leur plan), vous devez passer à travers peine et douleur. La plupart d’entre vous accepterez ce fardeau, cette dette nationale, car vous ressentez comme étant de votre devoir de résoudre ce problème.

Il y a toujours eu un piège. Cela me laisse indifférent, quand bien même vous désireriez argumenter au sujet des intérêts supérieurs, ou encore dire que, sans les guerres, la peste et la cupidité, il n’y aurait jamais eu de développement technologique… Si ! Il y en aurait eu. Et vous n’auriez pas des gens qui abandonnent leurs fermes qui les a nourris, eux et beaucoup d’autres, pendant des générations. Mais, maintenant, ça se fait, et voilà qu’apparaissent des terres abandonnées. Et sans cette cupidité, vous n’auriez pas une atmosphère au-dessus de votre Terre qui devient plus novice à chaque instant, avec des trous qui se développent à plusieurs endroits et dont vous entendrez bientôt parler. Des trous dans votre atmosphère !

pages: 2527